A 50 ans d'écart : la Gare des Eaux-Vives. A gauche: le quai en 1970. A droite: l'actuelle entrée depuis la Route de Chêne saisie en juin 2020.
Ci-dessus à gauche donc : douce nostalgie (de papy soixante-huitard) pour la Gare des Eaux-Vives en 1970 au temps de la Micheline et du petit buffet tant renommé (courte vidéo; l'émission en entier, rechercher [Bonsoir 31.12.70] sur le site rts.ch). Y apparaît feu le Conseiller d'Etat André Chavanne.
style aGiL6
> ECHOS9.CH : ACCUEIL ESPACE & CHAQUE JEUDI ACTUALITES DONT VEILLES CLIMAT ET HYDROGENE
PROPOSITION : CONCERTATIONS FERROVIAIRES GENEVOISES.
Métro automatique : métrage
3 traversées du Lac : métrages.ch
Rédaction: Ph. Ruchet, 1207 Genève
Edition jeudi 2 mai 2024 : vers la version finale
CFGE : VEILLE EXPLOIT
4 octobre 2023 : Les Echos reviennent sur la question du report modal vers les transports publics. Le premier critère décisif procède d'une vitesse commerciale attractive. Cela se vérifie dans les faits. Le M2 à Lausanne a depassé toutes les prévisions les plus optimistes au point d'approcher de sa saturation. La section métro du Léman Expresse (Annemasse - Sécheron) connaît elle aussi un succès inattendu au point que les RE à un prochain horaire desserviront davantage de stations entre Cornavin et Annemasse. Si Genève veut progresser dans le report modal, son réseau doit être repensé en intégrant le métro plutôt qu'un RER dispendieux entre ZIMEYSA et Cornavin via Aéroport et Nations. Quand cette évidence sera-t-elle reconnue ?
7 septembre 2023 : Les Echos nous l'apprennent : "un train magnétique sans tube réussit ses premiers tests". Voilà qui évoque Hyperloop et, jadis, Swissmetro. Et l'article d'ajouter : "Nevomo, une start-up polonaise soutenue par la SNCF, revendique des essais réussis pour son projet de train à sustentation magnétiqsue empruntant des lignes ferroviaires existantes" (marque : MagRail Booster). Par rapport aux 1000 km/h réalisables en tube sous vide, la performance se limite ici à 550 km/h, à comparer toutefois aux 330 des TGV classiques. Si les promesses devaient se confirmer, on se trouverait alors avec un compromis coût/bénéfice très intéressant pour de substantiels progrès d'efficience. A suivre sérieusement.
5 juillet 2023 : Les Echos évoquent la décision du Conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes d'ouvrir une partie de ses TER à la concurrence, dont le futur RER à la lyonnaise. A suivre.
1er juillet 2023 : Les Echos indiquent que l'ex-patonne des TGV songerait à lancer un concurrent à la SNCF. Voilà qui montre le potentiel du marché; à suivre.
Jeudi 25 mai 2023 : dans le Temps, la fronde des villes contre l'horaire CFF 2025 gagne Aarau, Bâle, Olten et Soleure. Mercredi 24 mai 2023 : sur le site rts.ch, le Grand Conseil neuchâtelois dénonce un coup de massue. Mercredi 17 mai 2023 : un courrier des lecteurs dans la Tribune de Genève toujours au sujet de cette dégradation de l'offre pour la destination Genève comme suite au projet d'horaire 2025.
3 mai 2023 : Les Echos relèvent que les métros automatiques progressent dans le monde. "Il y eu des attentes des autorités de transport pour bien mesurer les apports de métros automatiques, mais maintenant l'effet d'expérience est là et beaucoup de villes vont vouloir s'y mettre." S'agissant de cet équipement, "son taux de couverture des dépenses par les recettes varie de 55 à 95%, voire plus de 130% pour les rames doubles contre 36% en moyenne pour les autres modes de transports en commun lourds."
Jeudi 16 mars 2023 : dans la page technique de métrage, mise en ligne d'une contribution majeure en matière de transports publics, à savoir l'étude (pdf) "Genève, Opportunité et faisabilité d'un métro automatique " de juillet 1987 sous la conduite du père du M2 à Lausanne (réussite majeure!).
29 juin 2022 : La Tribune de Genève rapporte les résultats d'une étude quant à l'impact du Léman Express. Des populations étudiées selon leur lieu de résidence (en Suisse et en France), la catégorie présentant la meilleure part de marché des utilisateurs (toutes fréquences de voyage confondues) dudit Léman Express sont les résidents en Ville de Genève (59%, déjà un quasi métro) suivis par ceux habitant le canton de Genève (57%) puis les Nyonnais (54%). Les chiffres pour les zones françaises du Grand Genève sont inférieurs, à savoir 45% pour Annemasse et le Chablais suivi de la Vallée de l'Arve (37%), de Saint-Julien (36% malgré une rupture de charge à Annemasse) et, enfin, l'Ain à 19% (ce qui ne surprend pas vu la structure de l'offre qui ne demande qu'à être améliorée).
20 juin 2022 : Le Temps consacre près d'une page aux nouvelles mobilités autour du Léman. Après avoir évoqué les nouveaux convois du Mont-Blanc Express culminant à Chamonix, l'article mentionne le projet de restaurer le Tonkin (Evian - Saint-Gingolph) qui voit le canton du Valais s'engager (et Genève suivre également le dossier avec des perspectives pour le Léman Express). On trouve également l'évocation d'une possible nouvelle navette lacustre régulière à l'année entre Corsier et Bellevue.
ANGELAVOIE.CH : idée de voie nouvelle [Lausanne <> Genève <> Annecy] pour rejoindre la LGV transalpine Lyon-Turin.
VOIX & VOIES : TAPUSCRIT DE PUBLICATION FINALE
PUBLICATIONS INTERMEDIAIRES
Le rapport ci-dessus (pdf) fonde nos réflexions. Cette extension ferroviaire répond aux attentes des économies et des populations franco-suisses. Source : p15 de notre broch ISBN en pdf. Relier le CFGE à la LGV Lyon-Turin permettrait de l'inscrire sur la carte des corridors européens ci-contre.
ANGELAVOIE : VEILLE INFRA
Jeudi 4 avril 2024 : Les Echos rapportent l'obligation faite à chaque grand aéroport de disposer d'une gare grandes lignes d'ici à 2040 en Europe.
Mercredi 2 août 2023 : le site telt.eu (à savoir celui de la société du "Tunnel euroalpin Lyon-Turin") présente, dans sa page d'actualités, sous le titre "les mots-clés du Lyon-Turin" une vidéo d'arguments de l'ouvrage en réponse aux critiques ayant interpellé l'opinion en juillet 2023.
Mercredi 21 juin 2023 : le Canard revient sur le Lyon-Turin ayant fait l'objet de manifestations d'opposants le week-end précédent. Et d'ajouter : "Sondage providentiel. L'hostilité des édiles EELV (Europe Ecologie Les Verts) est-elle raccord avec les attentes de leur électorat ? A en croire une enquête Ifop menée en Rhône-Alpes et dont les résultats doivent être dévoilés, la réponse est non. A une très large majorité, les sondés écolos et Insoumis se déclarent favorables au Lyon-Turin." > Les analyses IFOP sont disponibles sur le site de la Transalpine en page de titre pour l'heure (10 août 2023).
30 janvier 2023 : La Tribune de Genève informe que le Grand Conseil a voté un crédit d'étude pour une Diamétrale Nations-Cornavin-Cherpines, confirmant la stratégie parfaitement pertinente du Conseil d'Etat. Le projet initial a été enrichi d'une contribution de haute qualité professionnelle; voilà qui nous change d'élucubrations que l'on nous inflige à intervalles réguliers. Pour les détails, voir le rapport PL 13176-A sur les pages du Grand Conseil dans le site ge.ch. Une nouvelle ligne vers Annecy commence à se profiler; à suivre.
Jeudi 13 oct. 2022 : prise de position CFGE dans le cadre de la consultation DETEC s'agissant de RAIL 2050 (rapport explicatif DETEC). Hélas non repris dans le cadre de la procédure de consultation : étude des potentiels des grandes lignes internationale. Résumé : contreproposition au concept OFT de la priorité aux courtes et moyennes distances du développement ferroviaire 2050.
Jeudi 7 juillet 2022 : envoi d'une question aux 3 cantons suisses et 2 départements français du Conseil du Léman quant à savoir si cette plateforme d'échanges pourrait étudier des convergences entre lesdits membres relativement à un raccordement à la future LGV Lyon-Turin au moyen d'un nouvel axe ferroviaire entre Annecy et Genève.
1er juin 2022 : La Tribune de Genève rapporte que le succès largement avéré du Léman Express stimule le marché immobilier. Par exemple, Champel constate des prix de l'immobilier en hausse de 15,6% depuis fin 2019.
Jeudi 2 décembre 2021 : Ouverture du présent site cfge.ch et mise en ligne d'un bulletin d'actualités traitant notamment du rattachement de Saint-Julien au Léman Express.
PROJET : LIVRER, A FIN 2024, UN RELEVE 2050 AVEC PRONOSTIC POUR LA GENEVE FERROVIAIRE. Cette colonne se consacre à l'avancement de ce travail.
THESE DE L'OUVRAGE ANNONCE : Revenir sur la question en page 45 du rapport ci-dessus du Forum quant au risque de contournement ferroviaire du Grand Genève.
THEME [T15] : Que voir dans l'éventuelle branche sud de la LGV Rhin-Rhône (transeuropetgv.net) ? Une menace concurrentielle, en particulier sur l'axe (Munich-) Zurich-Lyon (-Barcelone) ? Une opportunité de complémentarité du fait d'un rattachement à un réseau LGV plus étendu ?
THEME [T16] : Le site du corridor Rhin-Alpes : egtc-rhine-alpine.eu. Un facteur essentiel dans l'optique d'une analyse de dimension européenne.
DEC. 2023 - 2EME PUBLICATION INTERMEDIAIRE : MISE EN LIGNE D'UN PDF ISBN DE 76 PAGES (cliquer sur l'image ci-dessus).
13.10.22 : PRISE DE POSITION RAIL 2050 DETEC (pdf); autres documents y relatifs, voir colonne VEILLE INFRA ci-contre à ladite date du 13.10.22.
1ERE PUBLICATION - AMORCE DU PROJET, FORME START-UP] VOIES CFGE: Cette version initiale de l'inventaire du Carrefour ferroviaire genevois CFGE est disponible depuis le 27 janvier 2022 en format pdf et a fait l'objet d'une brochure de 80 pages à distribution restreinte le 2 juin 2022.
LIENS FERROVIAIRES
AXE LYON-TURIN
Vers l'Agence alpine des territoire, une mine d'informations en stratégie territoriale relative à notre transalpine, agate-territoires.fr
-> la transalpine et le site de la section française du projet ferroviaire Lyon-Turin
-> la société de construction dudit tunnel; à voir : les vidéos périodiques TELT AT WORK sur ledit site
LE CORRIDOR RHIN-ALPES
Un modèle pour nos réflexions : l'exemple de partenariat public-privé appliqué au domaine ferroviaire représenté par la ligne Sud Europe Atlantique (Paris-)Tours-Bordeaux de 320 km, objet d'une concession de 50 ans depuis le début des travaux (soit une échéance en 2061 après une mise en exploitation en 2017) : LISEA.FR
CEVA, LES LIENS IMMOBILIERS
Lancy Pont-Rouge: pont-rouge.ch
GE Eaux-Vives: ovives-geneve.ch
Chêne-Bourg: opale-chene-bourg.ch
Annemasse: ecoquartier-etoile.fr
Objet fédéral 23.055 (voir le site parlement.ch). Il s'agit d'un important paquet de financements ferroviaires suisses. En date du 26 mars 2024 (réf. FF 2023 2061), l'actualisation de cet objet a indiqué que les Chambres fédérales avaient accepté le rapport du Conseil fédéral initié le 16 août 2023, ouvrant ainsi la voie aux financements des investissements concernés. Outre les améliorations de l'extension souterraine de Cornavin (dont 2 voies vers l'Aéroport au lieu d'une et un financement fédéral accru), un premier tronçon de dédoublement lémanique est désormais prévu à Perroy.
CFGE : Le Carrefour ferroviaire genevois se conçoit autour de 4 axes pratiqués de tout temps. L'objectif ici consiste à les examiner sous l'angle de leur potentiel ferroviaire actuel.
Source de l'illustration ci-contre : Courrier du Conseil d’Etat du canton de Genève au Département fédéral de l’environnement, des transports et des communications DETEC en date du 20 décembre 2017, annexe « Concept d’offre 2050 ».  Par rapport à l'image d'origine, nous avons opéré l'ajout ultérieur de nos 4 axes.
OUI A L'EXTENSION SOUTERRAINE DE GENEVE-CORNAVIN
Jeudi 9 février 2023 : dans la perspective de la poursuite de la rédaction de notre tapuscrit (voir ci-dessus), publication du bulletin de clôture de notre dossier relatif à la Boucle PL12525 (pdf) aussi accessible sur l'archive ad hoc.
3 février 2022 : La Tribune de Genève du jour fait état d'un nouvel accord entre la Confédération et Genève pour la construction de l'extension souterraine de Cornavin. L'itinéraire entre Cornavin et l'Aéroport sera à 2 voies avec une légère réduction de l'avance cantonale de financement. Du bon travail du Département cantonal des infrastructures. Bravo et merci.
26 juin 2020 : Relevant alors encore de la souveraineté cantonale genevoise, la Boucle de Bellevue aux carrousels (objet du PL12525) est séchement rejetée à 74% (comme attendu) par notre Grand Conseil, d'où sa preste expédition dans nos archives.
29 avril 2015 : Le référendum contre la prise en compte de l'IN153 n'a pas été appelé. La volonté populaire de voir l'extension de la gare Cornavin se réaliser en sous-sol peut être concrétisée.
3 mai 2012 : Par communiqué de presse de la métropole lémanique (réunissant les cantons de Vaud et de Genève) demande, entre autres, l'extension de la gare de Cornavin à Genève.
14 avril 2000 : Lors de l'examen du RD 357, les députés ont été informés que, s'agissant de "la Boucle de l'aéroport, elle a été écartée par les CFF, en raison d'une augmentation du temps de parcours Lausanne - Cornavin de 5 à 6 minutes (20 %) et du coût de construction de 45 % supérieur à la troisième voie Genève - Coppet" (page 29). Si le canton avait souhaité voir ladite Boucle réalisée néanmoins, il aurait dû financer lui-même ledit surcoût; la décision s'est donc imposée d'elle-même en faveur de la 3ème voie de Coppet. Ainsi, prétendre que la Boucle n'a jamais été étudiée par les CFF relève d'un égarrement.