PRJ/START
PROJET/START-UP
Edition du 13 mai 2021
accueil echos9.ch COMPTA/SWOT HYDROGENE/CLIMAT
AMBITION ENTREPRENEURIALE (PROJET/START-UP) : INTELLIGENCE ECO
© Copyright (tous droits réservés) : Philippe Ruchet à CH-1207 Genève
LOGIQUE DE CALCUL ECONOMIQUE ENTREPRENEURIAL
a
Ambitions entrepreneuriales
G
Gestion des marges et coûts
i
Investissements
L
Logistique
6
Système d'organisation
Calcul économique : (1) chiffrer, valoriser; (2) prendre des paris stratégiques.
Tendances industrielles
>
Vendredi 7 mai 2021 : Les Echos titrent : "Délocalisations, après les cols bleus, les cols blancs ?". En fait lesdites délocalisations ne portent pas que sur le transferts d'activités manufacturières vers des pays à plus bas salaires. Des services de support sont aussi concernés, par exemple les prestations de back-office. La nouveauté concernent une évolution relative à davantage de valeur ajoutée. Et l'article de poursuivre avec cette estimation : "Une délocalisation massive des ingénieries réduirait de 3 milliards d'euros environ le coût des entreprises françaises". A suivre ce mouvement déjà engagé, mais jusqu'ici silencieux.
Mercredi 5 mai 2021 : Le Monde informe sur un "Projet géant pour faire parler une IA" (intelligence artificielle). Et de poursuivre : "Un consortium international public/privé veut créer un modèle de langue multilingue open source, plus abouti et moins biaisé que les systèmes actuels". A suivre : si ce projet abouti à du concret, les informations ne manqueront pas (ni l'intérêt).
Mardi 27 avril 2021 : Le Monde consacre une double page au secteur des semi-conducteurs qui "est devenu un enjeu géopolitique majeur dans la rivalité entre les Etats-Unis et la Chine". Après avoir relevé que ce secteur relève d'une "industrie de pointe sous domination américano-asiatique", le journal termine son dossier par une interview du Directeur du programme Asie de l'Institut Montaigne. On apprend que "la production de puces est une grande force pour Taïwan face à la Chine". S'agissant du coût d'une guerre qui viendrait résulter des revendications territoriales chinoises, l'entretien précise : "On voit mal comment cette industrie pourrait survivre à un tel conflit".
Dimanche 18 avril 2021 : Le Matin Dimanche titre : "Les pénuries sont accentuées par la brutalité de la reprise". Et de passer en revue différents secteurs concernés par cette difficulté d'approvisionnement en semi-conducteurs : automobile, électro-ménager et informatique (ordinateurs tous formats confondus, téléphonie, écrans, jeux vidéos). Le Monde du samedi 17 avril 2021 rapporte que les tensions d'approvisionnement de l'industrie automobile pourraient encore durer 2 ou 3 ans.
Jeudi 8 avril 2021 : La Tribune de Genève rapporte un changement de paradigme aux Etats-Unis. L'Administration Biden se range à une idée en cours auprès de l'OCDE, celle de fixer un cadre pour une imposition minimale des multinationales. On parle ici de 21% du bénéfice. L'Europe apparaît ouverte à en débattre. Reste ouverte la question de la taxation des opérations des entreprises opérant dans le commerce en ligne. A suivre.
Vendredi 2 avril 2021 : Les Echos titrent : "Quand le protectionisme frappe les exportations". L'article se réfère aux récentes initiatives visant les envois à l'étranger de puces électroniques ou de vaccins. Cela menace déjà les chaînes de valeurs de certaines entreprises et pèsent sur le commercial mondial. Affaire à suivre.
Vendredi 2 avril 2021 : Les Echos Week-end publient un dossier traitant des acquisitions chinoises d'entreprises en Europe. La tendance pourrait s'accélérer avec le nouvel accord d'investissement avec la Chine. Et la revue de poursuivre : "Alors que les relations diplomatiques se tendent, ces prises de contrôle ou de participation soulèvent des questions de propriété intellectuelle et de sécurité nationale".
Vendredi 2 avril 2021 : Le Monde consacre une pleine page à une opération de séduction en France de la plateforme Netflix. Outre un possible contrôle des contenus dans une éventuelle optique de normalisation, Netflix continue d'inquiéter le milieu du cinéma. Netflix entend s'affranchir de la chronologie des médias au seul bénéfice de ses abonnés. Cette règle définit l'ordre et les délais dans lesquels un film est présenté, soit d'abord pour une sortie en salles suivie d'un passage à la télévision et diffusion en vidéo. Des négociations sont en cours qui pourraient aboutir à des solutions nouvelles.
Jeudi 1er avril 2021 (et ce n'est pas un poission d'avril de l'UDC) : Le Temps informe sur le possible prix d'un éventuel échec de l'accord institutionnel entre la Suisse (demanderesse) et l'UE. Notre pays a besoin d'un accès facilité au grand marché européen, quoi que raconte ladite UDC.
Vendredi 26 mars 2021 : Les Echos Week-end consacrent un dossier à TSMC sous le titre du groupe qui peut paralyser le monde. Et de préciser encore : "Le géant taiwanais des semi-conducteurs, le plus avancé technologiquement, est le mieux placé pour profiter de la 5G et des objets connectés. Ses produits sont tellement stratégiques qu'il est de devenu un enjeu de la rivalité entre les Etats-Unis et la Chine."
Vendredi 12 mars 2021 : Le Temps consacre un article aux ravages irréversibles des ransomware (ces logiciels de sabotage d'équipements informatique visant à obliger au paiement de rançon). Dans le cas d'espèces, tout est parti d'un e-mail piégé dans un environnement n'ayant pas fait l'objet des mises à jour nécessaires de sécurité. L'entreprise en question a coulé.
Mercredi 27 janvier 2021 : Les Echos rapportent que l'Europe lance un 2ème Airbus des batteries électriques avec Tesla et BMW. Ce projet commun à 12 états membres de l'Union européenne s'appuie sur des aides publiques de 2,9 milliards d'euros. Il complète un autre dispositif analogue à l'initiative de 7 pays avec des appuis de 3,2 milliards d'euros. La France participe aux deux avec comme enjeu s'assurer une souveraineté quant aux approvisionnements en question.
Lundi 8 février 2021 : Le Temps titre : "L'automobile manque de semi-conducteurs". L'article se réfère aux conséquences de la pandémie actuelle ayant vu une augmentation de la demande dans l'électronique de grande consommation tandis que s'effondraient les volumes dans l'automobile. Quand ces derniers ont repris, il y a eu un goulet d'étranglement. Les problèmes devraient encore durer plusieurs mois. ||| Vendredi 22 janvier 2021 : Les Echos informent que l'Europe est à la relance pour les puces électroniques. "Seize pays européens préparent une alliance industrielle en vue de renforcer les capacités de production sur le continent des puces électroniques les plus stratégiques." Aujourd'hui lesdites "puces sont majoritairement d'origine américaines et asiatiques. Or, elles se trouvent depuis plusieurs années au coeur du conflit commercial et géopolitique entre les Etats-Unis et la Chine à coups de restriction de licences d'exportation." Dans ce contexte, les Européens doivent considérer attentivement leur accès à certaines technologies, d'où le lancement de ce PIIEC (Projet important d'intérêt européen commun).
Jeudi 21 janvier 2021 : Les Echos titrent sur les technologies quantiques aux performances stratophériques, lesquelles concernent les ordinateurs et les capteurs. On apprend les investissements massifs dans ce domaine consentis par la Chine et les Etats-Unis. La France et l'Allemagne suivent séparément à une certaine distance. Pour une bonne information sur le sujet, on peut consulter le site sirteq.org.
Lundi 18 janvier 2021 : Le Temps informe que les voitures électriques Tesla de fabrication américaine sont beaucoup trop curieuses. Elles envoient entre autres des données aux Etats-Unis autres que celles relatives au fonctionnement du véhicule, ce qui interpelle le Préposé fédéral à la protection des données.
Dimanche 17 janvier 2021 : Le Monde pronostique une guerre des puces partie pour durer entre la Chine et les Etats-Unis. Washington cherche à priver Pékin de semi-conducteurs, ce qui n'empêcehra pas le développement chinois mais le ralentira.
Mardi 5 janvier 2021 : La Tribune de Genève revient sur la question de Palexpo qui tente de survivre à la crise, avec la question du risque de disparition du Salon de l'automobile après la manifestation périodique consacrée aux télécoms. Une solution ? D'autres événements à l'instar de l'exposition de 2014 de 2 mois consacrée au Titanic entre autres. Vu avec l'Arena, ce pôle à proximité de l'Aéroport devra pouvoir compter sur une desserte ferroviaire suffisamment performante.
Jeudi 17 décembre 2020 : Le Temps revient sur l'insistance du Trésor américain à juger la Suisse manipulatrice de devises, bien qu'il soit absolument évident que les interventions ainsi ciblées visent avant tout le cours avec l'euro, évidence que nous sommes déjà dans l'Union européenne (actuellement avec une voix réduite au chapitre). Le grand mérite de cet article tient à la révélation de l'importance majeure que prend le déficit commercial américain avec la Suisse, rappelant de façon très atténuée les tensions avec Pékin, voire l'affaire des comptes en déshérence ou encore FATCA. En d'autres termes, il faudrait davantage se plier aux instructions venues des juges (étrangers!) de Washington. A suivre.
Jeudi 10 décembre 2020 : Le Monde consacre une pleine page à l'euro, "une construction encore inachevée". Et de poursuivre : "si elle a frôlé l'explosion lors de la crise de 2010, la monnaie unique est aujourd'hui pus solide. (...) Lorsque l'euro est introduit (...) pour les pièces et billets en 2002, la finance anglo-saxonne n'y croit pas." Que de chemin parcouru depuis; le 26 juillet 2012, Mario Draghi, alors président de la BCE, promettait de tout mettre en oeuvre pour sauver l'euro. Le message a bien été reçu durablement. Ainsi, le journal peut ajouter : "Alors qu'en raison de la pandémie, la zone euro traverse la pire crise économique depuis la seconde guerre mondiale, plus un seul spéculateur ne songe à parier sur son explosion."
Lundi 7 décembre 2020 : Les Echos titrent : "Stockage de données, pourquoi l'ADN va devenir incontournable". L'article explique les limites physiques des dispositifs actuels : la consommation d'électricité, l'occupation d'espace et les besoins en silicium, lequel va manquer à terme. L'idée fait son chemin d'utiliser ce polymère qu'est l'ADN (cette molécule servant entre autres à consigner notre patrimoine génétique individuel). L'article explique que l'ensemble des données informatiques produites par l'humanité jusqu'en 2018 pourraient se loger dans une camionnette si l'on utilisait l'ADN comme support. Certes, les processus d'écriture et de lecture sont d'une phénoménale complexité. Toutefois, il est raisonnable de penser que ce stockage moléculaire sera devenu économique viable à l'horizon 2040.
Dimanche 6 décembre 2020 : Le Monde écrit : "La montagne au défi de sortir du tout ski. La fermeture des pistes [pour cause de lutte contre le Covid] suscite un tollé, mais c'est un avant-goût de ce qui attend les stations au milieu du siècle." Déjà vraie pour la moyenne montagne, la tendance va concerner des altitudes plus élevées.
Vendredi 30 octobre 2020 : Les Echos présentent l'essai de Shoshana Zuboff (chez Zulma) paru sous le titre "L'Age du capitalisme de surveillance" (traduit de l'anglais). L'auteure est professeure émérite à la Harvard Business School. Son propos démontre que les informations collectées et traitées par l'intelligence artificielle (dont Google et Facebook en tête) "servent à modéliser le comportement de milliards d'utilisateurs pour prédire leurs actions et, de plus en plus, pour les influencer." S'il s'agit certes de consommateurs, ceux-ci peuvent aussi bien se présenter comme utilisateurs finaux (les particuliers) ou intermédiaires (par exemple les PME). Dans le Temps du jeudi 5 novembre 2020, la Vaudoise Assurances a réalisé une pleine page sur l'enjeu majeur de la protection des données pour les PME en précisant la protection que peut apporter une judicieuse couverture apportée par une police bien élaborée.
Jeudi 29 octobre 2020 : Les Echos relatent les efforts des entreprises s'agissant de l'application du RGPD (Réglement général européen de protection des données personnelles) grâce à la mise en place de DPO (data protection officier). Un grand enjeu consiste à assurer l'élimintation des données ayant perdu toute pertinence juridique en particulier.
Mercredi 28 octobre 2020 : Le Monde publie un entretien avec l'informaticien et philosophe Jean-Gabriel Ganascia qui estime que "les Etats doivent se saisir sans attendre des questions liées à l'intelligence artificielle." Il s'agit en particulier de réglementer des traitements de plus en plus puissants dans le contexte de saisies de données de plus en plus intrusives. On pourrait voir arriver des applications dans un casque (en connection donc avec le cerveau) si dominantes qu'elles identifieraient les désirs d'un utilisateur/d'une utilisatrice et proposeraient (voire imposeraient) un choix avant toute formulation de libre arbitre de personnalité. Affaire à suivre impérativement.
Mardi 29 septembre 2020 : Les Echos rapportent que Washingtion est décidé à étrangler l'industrie chinoise des semi-conducteurs.
Vendredi 14 août 2020 : Entreprise romande (publication du syndicat patronal Fédération des entreprises romandes à Genève) consacre toute une page aux liens entre la Suisse et les régions européennes voisines qui ont tissé un destin commun (depuis la nuit des temps pourrait-on ajouter). Ces régions limitrophes sont plus indispensables aux cantons que des marchés éloignés plus grands. Pour cette raison, la Confédération délègue aux cantons concernés une marge de manoeuvre, par exemple dans la réalisation de projets transfrontaliers.
Jeudi 18 juin 2020 : Le Temps consacre une pleine page au pari suisse de la guerre contre le plastique. L'entreprise passe par une stratégie de collecte et de recyclage des emballages concernés. Parallèlement, des starts-ups travaillent du développement de nouvelles solutions, mais les intérêts de la pétro-chimie ne voient pas d'un bon oeil des procédés qui se substitueraient aux fabrications actuelles.
Marchés et services financiers
Vendredi 19 mars 2021 : LesEchos titrent sur l'envolée des cours du lithium et du cobalt ensuite du décollage des ventes de véhicules recourant à l'électricité dans leur mode de propulsion/traction.
Vendredi 12 février 2021 : Les Echos constatent que Bruxelles n'est pas pressée d'accorder des équivalences à la City pour lui permettre de continuer à servir de la grand marché depuis les bords de la Tamise. Mais que fait notre UDC ? ||| Vendredi 12 février 2021 : Les Echos titrent : "Brexit, Londres n'est plus la première place boursière européenne". Amsterdam est passée devant. Congratulations Mr Farage. ||| Vendredi 3 février 2021 : Les Echos Week-end consacrent un dossier à Michel Barnier, le négociateur de l'Union européenne pour le Brexit. Ce qui devait être un péril pour l'Union est apparu comme un ferment d'unité. Nigel Farage, un des chantre de ce retrait, prédisait que le Brexit allait anéantir l'Union. Si cela a été le contraire, ce retrait reste et restera un marché perdant-perdant, en ce sens que de profitables synergies deviennent beaucoup plus difficiles. Avec ce pilotage hors pair de ce dossier, le destin national de Michel Barnier semble s'incrire dans la perspective de la Présidentielle de 2022. Mercredi 3 mars 2021 : Le Canard enchaîné ne parie pas un kopec sur le politicien savoyard en titrant : "L'Alpin sur la planche". Et de poursuivre : "Ce n'est pas gagné, car pas grand monde ne l'attend".
Mercredi 24 février 2021 : Les Echos consacrent une pleine page au bitcoin. Pour notre part, nous retenons l'article raltif aux arnaques sur ces marchés de crypto-monnaies. "Les pirates profitent de l'euphorie et de manque de vigilance des utilisateurs. Les demandes de rançon en cryptos ont explosé en 2020." Avant de préciser encore : "Le syndicat du cybercrime Lazare travaillerait pour le compte du gouvernement nord-coréen. (...) Lazare a volé plus de 1,75 milliard de dollars en cryptos et bitcoin depuis 2017. L'argent récolté servirait notamment à financer le programme nucléaire de la Corée du Nord."
Vendredi 29 janvier 2021 : Les Echos livrent leur analyse sur l'accord d'investissement entre la Chine et l'Union européenne et de relever que "en l'état, l'accord suscite bien plus d'interrogations que de certitudes." En particulier "le texte ne contient aucune disposition relative à la protection des investissements. Deuxième défaut, Bruxelles n'a obtenu que de vagues promesses de Pékin sur la ratification des conventions de l'OIT dans le domaine social. La troisième interrogation porte sur l'ampleur de l'accès aux marchés. Malgré quelques avancées, des doutes sérieux pèsent sur le respect par la Chine de ses engagements."
Jeudi 7 janvier 2021 : Le Temps titre : "les scénarios d'une guerre annoncée". Formulation malheureuse. Il s'agit en fait de traiter des conflits entre politique bugétaire (à l'initiative des gouvernements) et politique monétaire (à l'initiative des banques centrales) en marge de la publication d'économistes anglo-saxons. Bref, on retrouve le débat classique de la primauté à accorder (ou pas) à l'orthodoxie des marchés face aux besoins des populations, en d'autres termes de choix politiques.
Mercredi 12 août 2020 : Les Echos consacrent une série de 5 articles à Bill Gates, entrepreneur de génie. Celui de ce jour-là se présente sous le titre du milliardaire presque malgré lui. Fait exceptionnellisme, il a fait don de 95% de sa colossale fortune dans le but de soulager un peu la misère d'une trop large partie de l'humanité.
Dimanche 12 juillet 2020 : Le Monde traite des difficultés à mettre en place le remplaçant du franc CFA. Le processus avait été initialisé à fin décembre 2019 (voir le communiqué y relatif).
Samedi 16 mai 2020 : Sous le titre de Merkel qui parachèverait l'oeuvre de Kohl et Miterrand (la construction de la monnaie unique), l'éditorialiste du Temps revient sur l'évolution de la Chancelière vers un aménagement des traités afin de consolider les politiques de rachat par la Banque centrale européenne de dettes de pays de la zone euro dans une perspective de soutien à l'activité économique du grand marché.
Dimanche 10 mai 2020 : Le Matin Dimanche publie un interview de Thomas Jordan, Président de la BNS. Notre institut d'émission poursuit sa politique de lutte contre une évaluation dommageable de notre franc. S'agissant du Coronavirus, la BNS fournit les liquidités nécessaires aux banques à des conditions très favorables en appui aux mesures du Conseil fédéral de soutien aux entreprises et entrepreneurs frappés par la pandémie. Une fois la crise passée, l'inflation pourrait faire son retour.
Mercredi 22 avril 2020 : Le pétrole américain endetté s'effondre progressivement. Sur France 5, C dans l'air débat entre autres des menaces pesant sur les Etats-Unis avec des industriels d'extration pétrolière très exposés en raison de leur endettement abyssal.
Jeudi 5 mars 2020 : Le Matin Dimanche titre "La physique quantique garantira l'inviolabilité des données" et présente ID Quantique une entreprise genevoise pionnière de cette puissante technologie novatrice basée à Carouge.
Vendredi 7 février 2020 : La Tribune de Genève titre "UBS contredit la BNS sur le risque du franc fort". La controverse porte sur la marge de manoeuvre de notre banque centrale face aux intentions américaines d'agir contre des opérations visant à influencer le cours du franc vu que les échanges bilatéraux s'établissent en faveur de la Suisse.
AGiL
AGiL6.CH
REPERES POUR ENTREPRENDRE
-> La clientèle
-> Les finances
-> La forme juridique
-> Le personnel et les salaires

Auteur :
Philippe Ruchet
Titulaire de agil6.com
Av. de la Grenade 21
CH-1207 Genève
Tél. 022/735.89.10 (ou +4122...)