Portail echos9.ch> blog métrages.ch >métrage.ch
Double-cliquez ci-dessus pour une actualisation d'un projet prometteur déjà évoqué il y a environ trente ans au travers d'études, concept à potentiel majeur abandonné à tort en 1998.
Rédaction: Ph. Ruchet, 1207 Genève
BLog métrages.ch : thèmes de mobilité collective genevoise et régionale; édition du 11 janvier 2018 (nouveautés : *)
Introduction métrages.ch, pour l'étude d'investissements dans un réseau de métros (voir aussi métrage.ch)

Genève est congestionnée. Trop d'habitants utilisent leur voiture. Pour répondre aux défis de ces années 2010-2020, une nouvelle ère de développement des transports publics doit advenir. Il ne s'agit plus de décréter comme jusqu'à maintenant, mais de consulter le souverain sur les grandes orientations et obtenir son aval, condition sine qua non pour des changements de comportement avec des transferts à effets écologiques nécessaires.

Avec l'accroissement exponentiel des besoins en mobilité tel qu'on peut l'esccompter dorénavant, une organisation du transport collectif avec le tram urbain comme dispositif lourd relève d'un concept dépassé, tant pour des raisons de capacité de transport que pour des motifs de performance en terme de vitesse commerciale.

Autrement dit, si rien ne change, on construit à Genève en ce début de vingt-en-unième siècle trop petit et des trams métriques trop lents, ne faisant ainsi qu'ajouter des problèmes en ayant consommé de lourds investissements.

Il s'agit dès lors d'étudier une solution à l'instar qui s'articule autour de la combinaison de deux réseaux structurants, à savoir :

- en premier lieu celui formé du RER (avec éventuellement des trams-trains) sur l'axe du CEVA (section intra-muros du prochain Léman Express).

- en second lieu celui constitué par un métro automatique, solution qui avait déjà été étudiée dans les années 1980-1990 avant de se voir écartée abruptement et, ô combien, à tort. S'agissant du financement, on pourrait penser à un partenariat public-privé.

Néanmoins, l'approche du métro automatique de l'époque reposait sur l'équipement par étapes d'une ligne Meyrin-Annemasse sans que la perspective de rationalisation du réseau n'ait été analysée. Cette constation explique en partie ce choix erroné; pour le solde, il faut renvoyer à des postures idéologiques pro-tramway métrique.

La justification à remettre l'ouvrage sur le métier tient au caractère central accordé aux possibilités de rationalisation du réseau de rabattement (trams et bus/trolleybus) dans un scénario de métro automatique.

Conclusion : affaire à suivre sérieusement.

Ph. Ruchet / 8 mars 2015 et 24 août 2016

Totem des jalons du présent blog métrages.ch
Aéroport | Quel avenir pour notre aéroport genevois ? Quelles conditions ferroviaires à une collaboration efficiente avec Lyon Satolas (Bulletin pdf du 6.8.16)
Cargo souterrain | Ce concept se réalisera-t-il à l'échelon du pays (vitesse de transport lente : 30 km/h). A étudier néanmoins s'agissant de la logistique urbaine. (Bulletin pdf du 17.12.16). Voir aussi le site Cargo Sous Terrain.
Chablais (RER Sud Léman) | A quand le rétablissement du Tonkin ? (Bulletin pdf du 19.9.15). Voir aussi le site RER Sud-Léman.
§ Châtelaine (tunnel) * | En date du 2 juin 2017 , le Grand Conseil a étudié les motions des Verts (dont la M-2239 Châtelaine) et la pétition 1949 (sur ledit objet). Résultat : rejet. Voir aussi le RD 1127 du Conseil d'état sur le sujet avec importants détails à l'appui. Actualisation du 11 janvier 2018.
Métrage.ch (métro automatique genevois sur internet) | Comme mentionné ci-dessus, ce concept à potentiel majeur a été abandonné à tort en 1998. L'idée est de procéder à une réactualisation avec le bénéfice du rabattement des tous les trams actuels, tout en relayant le CEVA vers l'hyper-centre (d'où le coeur du Grand Genève).
Métro classique genevois | Le potentiel de la dimension de métro rapide du CEVA (métrages.ch N° 1) à la manière, par exemple, du Grand Paris Express. Les opposants à l'ouvrage s'obstinent à ne pas vouloir comprendre tout le profit que peut apporter cette réalisation. Face aux évidences, ils sont de plus en plus minoritaires.
.§ PRODES 2030/2035 * | Il s'agit du programme des investissements ferroviaires suisses à l'horizon 2030/2035. Quel sort ici pour la ligne de La Plaine ? Nous recommandons vivement la page ad hoc dans la section "par thème" du site de la Citrap Genève. En novembre 2017, la presse (Tribune de Genève, Dauphiné Libéré) a relayé que les CFF rejoignent notre Conseiller d'Etat Luc Barthassat sur la nécessité de passer rapidement au quart d'heure sur la ligne de La Plaine. Blog posté sur cette page le jeudi 4 janvier 2018. Actualisation du 11 janvier 2018 : voir site de la Citrap-VD objet Rail 2050 pour sa prise de position sur l'objet susmentionné.
.§ RAIL 2050 LGV Genève-Lausanne * | Philippe Ruchet soutient la Citrap (site de la section Genève) et recommande tout particulièrement sur le site de la Citrap Vaud les travaux du Professeur Mange en faveur d'une ligne à grande vitesse entre Genève et Lausanne afin de décharger l'axe historique (voir détails sur le site Citrap-Vaud en cliquant ici). Blog posté sur cette page le jeudi 4 janvier 2018. Actualisation du 11 janvier 2018 : voir site de la Citrap-VD objet Rail 2050 pour sa prise de position PRODES 2030/2035 relatif en particulier l'objet susmentionné.
.§ Tram du Grand-Saconnex | En cette fin 2017, épilogue pour la Route des Nations permettant de désengorger le Grand-Saconnex. Elle devrait être réalisée en 2022. Qu'adviendra-t-il du tram du Grand-Saconnex qui n'intéresse pas Ferney et nous laisse sceptique. Une desserte métro de cette zone serait bien plus efficace. Nous y reviendrons. Blog posté le jeudi 4 janvier 2018.
Traversée du Lac | Sous quelle forme ? Voyez le Numéro 2 (septembre 2017) de la revue apériodique métrages.ch.
Statue de Louis-Favre avec son socle (ingénieur du percement du tunnel ferroviaire de faîte du Saint-Gothard ouvert au trafic le 22 mai 1882; pour le tunnel de base, le 1er juin 2016; tunnel autoroutier le 5 septembre 1980) tels que sis à Chêne-Bourg.