Rétrospective : Fiduciaire St-Ours Expertise sàrl à Genève (fsoexpert.ch)

Depuis 2018, ladite Fiduciaire voit son rôle se réduire en une entité privée. Sa raison sociale renvoie aux riches heures littéraires de Genève grâce à la plume du grand écrivain Georges Haldas. A Genève, une rue porte ce patronyme. Dans sa "Chronique de la rue Saint-Ours", l'écrivain évoque le souvenir de sa mère ainsi : "Les petites réponses jour à jour. L'ouverture à l'autre. Le don de soi."

Le peintre Jean-Pierre Saint-Ours (1752-1809) joua un rôle important dans les révolutions genevoises de 1782 et de 1798. Entre le 7 juillet 1989 et le 14 janvier 1990, la Maison Tavel (dépendance du Musée d'art et d'histoire de Genève) a accueilli une exposition sur cette époque. Son catalogue a consacré à cet artiste connu pour sa "Figure de la République" (1794) (fonds du musée).

Les courants artistiques se succèdent au gré des changements d'époque. Ainsi vivent également les entreprises.

Archives publications

Les publications actuelles de Philippe Ruchet sont accessibles depuis le portail d'entrée echos9.ch de l'espace éco9.ch.

Au rayon desdites archives, Philippe Ruchet a été à l'origine de 2 articles publiés à l'époque dans la revue l'Expert-comptable suisse (aujourd'hui : expertfocus), à savoir : "la Piste technologique comme base pour une réflexion sur le business risk" (1996/7-8; avec deux autres contributeurs) et "Analyse des données et lutte contre le blanchiment d'argent" (2006/10). Ces sujets demeurent actuels (2018).

Une troisième contribution a, quant à elle, perdu toute pertinence (hormis comme témoignage d'une époque révolue) vu l'abrogation de la disposition légale commentée (art. 161 CP) suite au changement complet de législation réprimant le délit d'initié, désormais sanctionné avec une sévérité passablement accrue (2005/6-7).